CAMBODGE, ME VOICI

Écrit et mis en scène par Jean-Baptiste Phou

LES COMEDIENNES

DY Saveth / Metha    

Dy Saveth est une des plus grandes figures du cinéma cambodgien. Première Miss Cambodge en 1959, et depuis ses débuts dans les années 60, elle a tourné dans plus d’une centaine de films au cours de sa carrière. Elle a notamment travaillé avec des acteurs Thaïlandais, Taïwanais, Coréens, Malaisiens et Chinois. Norodom Sihanouk a écrit pour elle 4 films, qu’il a réalisés. Aujourd’hui, elle transmet son savoir à la nouvelle génération des comédiens.

Avec Cambodge, me voici, Dy Saveth se produit pour la première fois sur une scène de théâtre.  

 YIM Nimolika / Mom    

Nimolika se forme au théâtre à l’Université Royale des Beaux-Arts dont elle sort diplômée en 1989. Depuis 1990, elle intègre le Département des Arts et joue aussi bien avec des troupes locales qu’étrangères dans de nombreuses pièces, dont Cyrano de Bergerac (1997-1998), le cid (2005-2006) ou encore l’avare (2008).

Elle intervient régulièrement dans du théâtre de prévention en tournée en province, et apparaît également à la télévision dans des films de sensibilisation. Aujourd’hui, elle est chef du bureau de la Section Théâtre du Département des Arts.  

PUMTHEARA Chenda / Sovandara    

Diplômée en Danse Classique Khmère de l’Université Royale des Beaux-Arts en 2002, Chenda intègre le Ballet Royal de la Princesse BophaDevi. En 2006, elle danse dans Phamina Devi, une création de Sophiline Shapiro, en Autriche (2006), et aux États-Unis (2007). Elle commence le théâtre en 2006 dans les hommes désertés de Randal Douc, qui se produit à Phnom Penh et en France.

Depuis, elle a collaboré à trois reprises avec la compagnie Parnas dans la perdrix mâle et la perdrix femelle (2008), la jeune fille, le diable et le moulin (2009) et l’avare (2011). 

KAUV Ly Yann / Sophea    

Après des études d’ingénieur agronome achevée en 2007 en France, Ly Yann arrive au Cambodge en 2008. Elle y travaille pour une ONG dans l’environnement et l’énergie. Depuis 2010, elle suit des cours de théâtre avec le metteur en scène Christophe Dellocques. En 2011, elle joue dans les pas perdus de Denis Bonal, et l’année suivante dans Si j’étais vous de Hanokh Levin. En 2012, elle participe à la lecture publique de Kyol de Randal Douc.

Ly Yann a démissionné de son poste d’ingénieur pour se consacrer à sa nouvelle vie artistique.