CAMBODGE, ME VOICI

Écrit et mis en scène par Jean-Baptiste Phou

RESUME

Quatre femmes se retrouvent au consulat du Cambodge à Paris un matin d’octobre. De cette rencontre fortuite naît un échange haletant : elles s’opposent, se déchirent, mais aussi s’amusent de leurs expériences d’intégration, de la relation à leur terre d’origine et à leur pays d’adoption. 

Au-delà des conséquences tragiques du régime khmers rouges, ce sont les questions universelles de l’identité, de la quête de soi, du rapport à ses racines qui sont posées.

D’abord jouée à Paris en 2011, la pièce est recrée en version khmère en résidence àl’Institut Français du Cambodge en 2012. Le spectacle, entièrement revisité, entremêle forme contemporaine et éléments traditionnels tels que la danse, la musiqueet le théâtre d’ombre.